Connect with us

Storie - Histories

Pourquoi un vin est-il bon?

Giovanni Curcio

Published

on

Souvent nous nous demandons si “le bon” est un concept objectif, ou si le goût n’est qu’une affaire personnel.

Bien sûr, notre culture mais aussi nos valeurs sont liées, en partie, à nos choix et préférences. Alors exsiste-t-il un goût officiel ou assez largement commun?

De mon point de vue, la réponse est :OUI!

Dans le cas du vin, analysons la dégustation par exemple. Tout d’abord, la partie visuelle doit nous donner envie. Or, si des taches d’huile apparaissent en surface, il se peut que ce vin ne soit pas renversant. Lorsque la couleur est terne, on parle d’un vin qui est, probablement fatigué. Un autre facteur valable, c’est la luminositè; plus un vin est brillant et lumineux, plus il y a des chances d’avoir une belle aciditè et beaucoup de fraîcheur. 

Concernant le nez, nous savons que le vin est produit avec un fruit: le raisin! Aussi, les arômes fruités doivent prédominés. La prèsence de bois s’explique par le fait que le vin est vieilli en fût de chêne. Cependant, si le bois est trop dominant, il peut y avoir un déséquilibre (possible que le vin demande d’être gardé encore un peu).

Dans la bouche, l’équilibre, l’harmonie, ainsi que la progression gustative sont le résultat d’une ou plusieurs années de travail. De la vigne au verre.

Rappellons-nous qu’un vin facile à boire, nous offre un bel équilibre. En revanche, un vin lourd ou peu digèste ne trouve jamais son public. Notre bouche a besoin de symétrie.

Prenons un exemple: une bouteille est composé (plus ou moins) de six verres. Si nous sommes deux à la boire (on boit toujours en bonne compagnie), cela revient à trois verres chaqu’un. Ainsi notre flacon vaut trois verres! (ou trois étoiles si on a l’âme poète)

Donc l’équilibre, l’harmonie, le fait d’être digeste d’un vin sont très important. Que ce soit dans les accords avec les mets, la contraposition ou le contrebalancement  chaque élément est clé des choix que nous faisons (pour les accords, rendez-vous au prochain article)

Bonne Dégustation

Giovanni Curcio

Adaptation Mathias di Lauro Sanseverino

Sommelier au restaurant Lucas Carton à Paris. Ses passions: le vin, la viticulture, les voyages dans les vignobles et la gèographie des vignes; ...ah oui, les cèpages!

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Un accord parfait – Giovanni Curcio

  2. Pingback: Les parfums du vin: un mystère révélé. – Giovanni Curcio

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Seguici – Suivez nous

Tag

CATEGORIE/catégories