Connect with us

Storie - Histories

Carnet de Voyage d’un passionné de vin N.14. Piemont, Barolo Cerequio.

Giovanni Curcio

Published

on

Nous poursuivons notre périple dans les grands terroirs italiens et partons découvrir le fameux Barolo.

Le but est de partager des connaissances par rapport aux labels et territoires, qui restent purement locaux, consommés majoritairement en Italie.

Barolo est une appellation que nous avons évoquée à maintes reprises, comme le Barolo Cerequio.

Pour comprendre son positionnement géographique, il faut imaginer une horloge composée de 11 communes. 

Cerequio est dans la commune de Barolo, en bordure de La Morra et nous sommes donc entre neuf et dix heures. 

Vignobles exposés sud / sud-est pour un total de 19/20 hectares.

Les terres de ce cru réputé sont composées d’un substrat de marnes cénozoïques avec quelques plaques de sable comme à peu près dans toutes les terres des Langhe.

La particularité de Barolo, est la richesse en magnésium et manganèse.

Rappelez-vous; Cannubi la douceur, Cerequio la minéralité, la saveur et aussi une belle verticalité en bouche. (lien ci-dessous)

Carnet de Voyage N.13-Cannubi: le vieux sage.

Aussi, avec une telle richesse en minéraux et un sol pauvre, le vignoble ne peut qu’apporter ces bénéfices dans ses raisins et donc dans le vin.

À Cerequio, il existe d’excellents établissements vinicoles tels que Michele Chiarlo et Roberto Voerzio.

Dans ces deux Barolo, on retrouve une complexité mais surtout une persistance gustative extrêmement marquée. Je dirais presque que dans ces deux vins, l’aspect minéral allonge sa persistance et augmente sa complexité, et donc sa taille.

Évidemment, nous parlons de deux établissements vinicoles complètement différents, malgré le fait que nous les avons, au cours des dernières décennies, classé parmi les barolistes modernistes.

Que manger avec un Cerequio?

Je l’aime presque seul, mais si j’ai un œuf au plat avec de la truffe ou encore un pigeon cuit simplement au four saupoudré de son jus de cuisson réduit au vin rouge, ce n’est pas gênant.

Giovanni Curcio

adaptation par Mathias di Lauro Sanseverino

Sommelier au restaurant Lucas Carton à Paris. Ses passions: le vin, la viticulture, les voyages dans les vignobles et la gèographie des vignes; ...ah oui, les cèpages!

Seguici – Suivez nous

Tag

CATEGORIE/catégories