Connect with us

Degustazioni - Dégustations

Quel est le pinot noir situé le plus au sud? Sûrement Grasshopper Rock!

Giovanni Curcio

Published

on

Aujourd’hui, je souhaite faire un article très court sur le Pinot Noir, pas n’importe lequel, un pinot noir du sud, de l’extrême sud. Ce pinot noir est cultivé entre la mer de Tasmanie et l’océan Antarctique avec, heureusement, un courant chaud éloigné du Pacifique Sud. Pour être plus précis, dîtes-vous que nous sommes au pays des kiwis, donc en Nouvelle-Zélande, dans la région de Central Otago.

Nous sommes à Grasshopper Rock, considéré parmi les producteurs de pinot noir les plus méridionaux au monde.

Évidemment, il faut souligner que les saisons sont diamétralement différentes aux nôtres, et que le vignoble se situe dans une zone de froid intense pendant l’hiver. Nous avons déjà parlé de vignobles situés dans des zones froides, souvenez-vous de Lerkekasa en Norvège, mais ici le froid est moins aidé par le réchauffement climatique et une sécheresse excessive contraint les vignerons à irriguer la vigne.

Central Otago est divisé en différentes zones, mais Grasshopper Rock produit ses vins sur l’Alexandra Hill, la zone la plus froide, avec un sol principalement de schiste et de roches métamorphiques.

Dans cette région, les mouvements climatiques sont importants. L’alternance de saisons douces et chaudes avec d’autres très froides, a permis aux propriétaires de planter principalement du pinot noir. Le domaine Grasshopper Rock est proche de la rivière Clutha, et abrite une population d’origine européenne, qui avait atteint l’endroit lors de la ruée vers l’or dans la seconde moitié des années 1800.

Grasshopper Rock produit également du pinot gris qu’il assemble au pinot noir afin obtenir un excellent rosé très apprécié dans la région. Les vignes ont été plantées en 2003, avec la première récolte trois ans après. Pip Battley, une vigneronne qui a étudié et travaillé dans diverses régions de la Nouvelle-Zélande, assistée de Phil Handford et Mike Moffitt qui s’occupent des aspects managériaux du domaine.

Leur pinot noir a remporté plusieurs prix nationaux et internationaux au cours des années, devenant la fierté de la région. J’ai toujours cru que le pinot noir néo-zélandais (comme le sauvignon blanc) ressemble beaucoup au Sancerre, peut-être parce que de très jeunes vignerons du centre de la France ont immigré en Nouvelle-Zélande  pour étudier le sol, puis y sont restés fondant leurs vignobles.

2017 a une robe rubis très brillante; il offre une matière colorante légère. Le nez, intense et très élégant, révèle des notes de fruits rouges et des sensations rappelant un côté silex ou minéral. Une bouche agréablement dominée par la fraîcheur, des tanins très fins avec une touche de myrtille en finale. Certainement un vin d’une grande élégance, mais aussi d’une belle puissance et persistance. Nous sommes ici confrontés à un vin qui peut vieillir longtemps.

Un 2015 très différent, plus sur des notes chaudes. Définitivement plus équilibré et donc prêt à boire (très bon) même si un peu moins d’émotions qu’en 2017. Je termine en mentionnant les fondateurs de ce splendide domaine: les Grands Crus existent parce que les gens veulent obtenir de grands résultats, nous voulions juste planter un bon pinot noir.

Je crois qu’ils ont réussi!

Je vous conseille de visiter leur site web:

https://www.grasshopperrock.co.nz/

adaptation par Mathias di Lauro Sanseverino

Sommelier au restaurant Lucas Carton à Paris. Ses passions: le vin, la viticulture, les voyages dans les vignobles et la gèographie des vignes; ...ah oui, les cèpages!

Click to comment

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Seguici – Suivez nous

Tag

CATEGORIE/catégories