Connect with us

Storie - Histories

Oui, les grands chardonnay sont en Bourgogne, mais avez-vous déjà goûté le White Bones du Catena Zapata?

Sebastien Ferrara

Published

on

Oui, les grands Chardonnays sont en Bourgogne, mais avez-vous déjà goûté un White Bones? Moi je l’ai fait et pourrais en boire tous les jours.

En Italie, il n’y a pas la culture de boire des vins de ces régions, parce que nous consommons beaucoup de notre vin, pour soutenir les activités de notre pays de manière exemplaire, or que se passerait-il si nous  nous arrêtions nos habitudes et  que nous  voyagerions un peu plus loin? Quand je déguste certains vins qui me font voyager, je suis presque plus heureux que la normalité des dégustations. Nous les sommeliers,   nous avons la chance  de pouvoir voyager même à l’arrêt, en goûtant et en  faisant appel à nos souvenirs de dégustation, dans ce petit coin de mémoire … un parfum … une émotion.

D’ailleurs j’ai eu plusieurs invitations pour aller rendre visite à cette famille, mais par manque de temps je n’ai toujours pas pu faire ce merveilleux voyage.

Comme vous l’aurez compris sur la photo, aujourd’hui je vais vous parler de la Bodega Catena Zapata, aux pieds des Andes, un domaine avec une histoire de plus de 100 ans, connue avant tout pour la culture de quelques cépages bien connues, notamment à Mendoza, comme le Malbec, le Chardonnay, dont je vous parlerai plus tard, et le Cabernet-Sauvignon.

Une étape importante eu lieu dans les années 1980, lorsque Nicolàs Catena décida de planter du Malbec à une altitude à laquelle très peu de personnes le croyaient possible, et il  commença à étudier le climat, le sol et les expositions, pour tenter de donner naissance à un vin digne du territoire et qui reflétait ses caractéristiques d’une manière excellente .

Laura Catena, quatrième génération de la famille Catena Zapata,  a mené des études innovantes dans le monde du vin et surtout de la viticulture durable à haute altitude. Pour ce faire, Laura a parcouru le monde en organisant des conférences sur le vin argentin.

Nicolàs  a vraiment été le premier à croire en la viticulture en haute altitude dans la région. Pour vous donner une idée, il suffit de penser que le vignoble Adrianna à Gualtallary est à près de 5000 pieds au-dessus de la mer.

Le climat ici est très différent du reste du monde car l’altitude est extrême avec des nuits froides et des journées très ensoleillées.

Concentrons-nous maintenant sur un vignoble que j’aime beaucoup, le vignoble Adrianna, également connu sous le nom de Grand Cru d’Amérique du Sud.

L’histoire remonte à 1898 avec la migration d’Italie en Argentine du grand-père de Laura Catena, Nicola Catena, convaincu qu’il avait trouvé une terre vraiment spéciale et en 1902, il a planté son premier vignoble dédié au Malbec.

Dans les années 80, le père de Laura a déménagé en Californie, mais en voyant le développement qui se déroulait dans la Napa Valley, il s’est demandé si tout cela était également possible en Argentine, puis entre 1985 et 1992, la première véritable révolution a eu lieu, vendant chaque partie de la terre qui n’était pas d’une grande importance pour la production de vins de haute qualité.

Entre 1992 et 2001 la découverte du climat froid et de la haute altitude a eu lieu, s’installant à Gualtallary Alto, le plus haut quartier du Tupungato …

… mais la chose étonnante savez-vous ce que c’était? Il n’y avait pas de présence viticole à l’époque!

Une petite colline a été décisive pour le père de Laura en décidant de planter des boutures de Chardonnay, de Cabernet Sauvignon de France et aussi de Malbec, personne ne croyait aux raisins rouges car le climat était trop froid. On peut l’imaginer … 1500 mètres.

De 2001 à aujourd’hui ils se sont consolidés, en ajoutant des terres pour cultiver les différentes cepages et en ayant enfin la certitude du résultat, trouvant leurs vins excellents dans toutes leurs caractéristiques, des rouges structurés avec de beaux tanins vifs et riches, comme ils les voulaient, les Chardonnays très frais, minéral et gras.

Ce vignoble appelé Adrianna tire son nom de la petite sœur de Laura.

Vignoble qui représente le voyage de 100 ans de la famille, un rêve qui a commencé en 1898.

Ce Chardonnay provient des rangs les mieux sélectionnés du vignoble Adrianna, le sous-sol est riche en calcaire et en animaux fossiles dans ce qu’il reste d’une rivière qui traversait autrefois la région.

Un vin aux notes extrêmement fraîches, aidées par les températures.

Il n’est pas toujours facile de placer ce vin en Argentine lors d’une dégustation à l’aveugle… assez difficile en effet, surtout si vous ne l’avez jamais goûté.

Ma conclusion est que cette famille a rendu célèbre un territoire où, auparavant, il y en avait très peu et qui a réussi le pari de produire d’excellents vins. Mais le White Bones m’a vraiment impressionné par sa finesse, son élégance et sa minéralité. Vinifié en acier puis passage en bois français avec fermentation malolactique partiellement réalisée.

Normalement, les gradations alcooliques sont assez élevées dans ces zones, mais ses blancs, grâce à de nombreux facteurs, sont dans la norme, parfois inférieurs à ceux européens. J’ai hâte de pouvoir affronter ce voyage pour visiter l’un des endroits les plus étonnants qui existent, parmi de belles personnes, des paysages fous et un excellent vin.

Sebastien Ferrara

Directeur et Sommelier

Restaurant Enrico Bartolini Mudec

Milan

Instagram:

https://www.instagram.com/sebastien_ferrara/?hl=it

Sebastien Ferrara è il direttore e sommelier del Ristorante Enrico Bartolini Mudec, 3 stelle Michelin a Milano. Ha effettuato eccellenti esperienze lavorative in Francia, Inghilterra e Svizzera per diversi anni nel settore della ristorazione.

Click to comment

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.

Seguici – Suivez nous

Tag

CATEGORIE/catégories