Connect with us

Degustazioni - Dégustations

Le vin décanté… par Sebastien Ferrara-Mario Schioppetto

Sebastien Ferrara

Published

on

Fiable, précis et élégant. C’est ainsi que j’aime présenter ce qui suit. Il faudrait écrire pendant des heures pour raconter ce terroir.

Mario Schiopetto était le père, le pionnier d’une vigne qui, pendant des années, était plongée dans un conflit d’opinion avec des terres hongroises (le conflit concerné le cépage Tokai).

En 1965, revenant d’un voyage dans de nombreux vignobles à travers l’Europe, M. Mario Schiopetto fonde son domaine à Capriva del Friuli, un petit village près d’Udine (dans le Frioul), devenant ainsi une référence de qualité, d’innovation et représentation du territoire.

Depuis 2014, le vignoble est dirigé par la famille Rotolo, avec laquelle j’ai une relation merveilleuse, amicale et constructive, faite d’un échange constant de points de vue et d’idées. La production reflète la volonté de M. Mario, basée sur le lien avec la terre. J’en profite pour partager avec vous un des vins qui me tient plus à cœur: la cuvèe “M”. Cette cuvée est dédiée au fondateur Mario Schiopetto et est produite avec le cépage Friulano (autrefois appelé Tokaj). Le “M” provient uniquement des vieilles vignes du cépage Friulano, qui sont plantées par la Curie de Gorizia en 1954, sur le côté le plus ensoleillé et donc exposé au sud.

Ce vin est élevé et fermente dans l’acier, et est produit uniquement lors des années exceptionnelles.

2015: un beau jaune paille profond et brillant, une bouche droite et des notes de fruits jaunes, qui me rappellent la poire et la pomme mûre. Généreux et moelleux, il possède une belle minéralité. Je l’aurais préféré, peut-être avec une fraîcheur plus marquée, mais la chauleur n’a certainement pas aidé. Des quatre millésimes, c’est certainement celui qui doit être consommé en premier.

2016: déjà à la couleur on retrouve plus de fraîcheur, c’est plus agréable dans les arômes, plus vif, moins écurant que son camarade de l’année précédente. En bouche, il est très agréable, sec et ample. Je trouve, dans un sens positif, une nette différence par rapport à l’année précédente.

2017: vif, granuleux et en pleine forme. L’équilibre et la saveur sont les éléments qui caractérisent le plus ce vin. Un beau flacon. Dans quelques années, il deviendra grand.

2018: tout cette année-là, me dit Alessandro, s’est passé dans le bon sens: raisins parfaitement mûrs, vinification sans aucun problème. Le résultat? Un grand vin! Les arômes sont vifs et très propres, aucune réduction présente. En bouche, il est immédiatement croquant, on sent le matériel supplémentaire, frais en terme d’acidité, enveloppant et bien équilibré, il donnera une grande satisfaction sur une longue période.

Buona degustazione

P.S:la production du domaine est également orientée vers d’autres vins, comme du Pinot bianco, Malvasia, Pinot Grigio, Sauvignon, Ribolla Gialla. A partir de l’époque de Mario et maintenant, sous la main de la famille Rotolo, ce vignoble a toujours été engagé dans un projet de développement durable. Dès l’entretien des bois à la capture du dioxyde de carbone, et donc à la réduction des émissions de CO2 à l’utilisation de produits à faible impact pour l’environnement.

Sebastien Ferrara è il direttore e sommelier del Ristorante Enrico Bartolini Mudec, 3 stelle Michelin a Milano. Ha effettuato eccellenti esperienze lavorative in Francia, Inghilterra e Svizzera per diversi anni nel settore della ristorazione.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: “Du fromage… Italien bien sûr! Asíno – Giovanni Curcio

  2. Pingback: Le Vin Dégusté par…Sebastien Ferrara. Un Grand Blanc Italien ! – Giovanni Curcio

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Seguici – Suivez nous

Tag

CATEGORIE/catégories