Connect with us

Storie - Histories

Le vignoble le plus septentrional de tous: Lerkekåsa.

Giovanni Curcio

Published

on

Récemment, suite à une rencontre avec un ami, j’ai eu la chance de goûter à l’aveugle une petite bouteille d’un vin que je trouvais étrange, ou du moins très particulière. 

De bonne qualité, voire très bien travaillée, avec une robe rouge très pâle, presque rose, un bon parfum de fruits rouges, noirs sauvages, une fraîcheur agréable et une dominante en bouche. Pas très savoureux certes, mais une longueur intéressante. Je n’ai pu comprendre ni l’origine, ni le type de raisin dégusté et mon ami a presque eu un sourire narquois. 

J’ai donc abandonné et découvert la domaine le plus septentrionale du monde: Lerkekåsa.

Ce vignoble existe depuis 2008, s’étend sur environ 15ha, plantés au printemps 2009 avec différents cépages. Si je ne me trompe pas, environ six pour les rouges et quelques-uns (y compris le solaris et le chardonnay) pour les blancs. Non pas que les raisins comme le merlot ou le cabernet n’étaient pas déjà présents dans les climats froids, on se souvient de certains vignobles de merlot suédois qui existent déjà, mais pour produire du vin (avec merlot, cabernet et plus …) dans un endroit où l’on peut atteindre les – 29 degrés celsius est sûrement un exploit titanesque.

Cependant, il ne faut pas oublier la grande contribution que les hybrides allemands ont apporté ces dernières décennies, même s’ils sont aujourd’hui peu cultivés en raison de leur mauvaise qualité. Ils nous ont permis de comprendre comment les raisins peuvent affronter le froid pendant des années comme le vignoble anglais.

Lerkekåsa est située dans le sud de la Norvège, où il n’y a pas d’influence directe du climat glacial et plutôt bien ancrée au-dessus des fjords, de sorte que vous pouvez obtenir de bonnes sources et de beaux étés. Le sol s’est formé il y a quelques millions d’années lorsque, avec le refroidissement du globe, la mer s’est retirée (de 150 mètres!) laissant place aux glaciers. Dans ce quartier, non loin d’Oslo, de nombreuses découvertes archéologiques datant de l’antiquité montre que la civilisation et l’agriculture étaient déjà présentes à l’époque préhistorique.

La propriété produisait, avant 2008, des fraises, des légumes et des céréales et était également réputée pour la production de vins de fruits (principalement des fruits rouges). Évidemment  le joyau du lieu est la pomme de Gvarv, la capitale régionale. Un excellent cidre en est également obtenu!

L’alcool en Norvège est géré par un monopole, qui a toujours imposé que toute boisson embouteillée comme vin doit provenir des “fruits locaux”. Aussi, je crois fermement que cela a contribué à développer la mentalité d’un “vigneron” en des temps sans méfiance.

Lerkekåsa est un projet de Joar Saettem et de sa femme Wenche Hvattum, un couple merveilleux, qui a décidé d’investir toute sa vie dans cet endroit, créant également une ferme.

Certes, le réchauffement climatique a facilité leur décision de s’engager dans une expérience similaire mais, il faut saluer le courage des époux.

Avec cela, j’espère bientôt pouvoir déguster d’autres vins (j’ai déjà envoyé un mail pour pouvoir en acheter) et j’espère recevoir les bouteilles bientôt. Quant à l’accord, ne rêvez pas de rennes tant la structure n’est pas encore le point fort de ces vins mais un gâteau basque, sans la confiture de cerises noires pourrait être un bon compromis.

 Santé-Helse!

https://abcn.ws/3ajRNSF

Sommelier au restaurant Lucas Carton à Paris. Ses passions: le vin, la viticulture, les voyages dans les vignobles et la gèographie des vignes; ...ah oui, les cèpages!

Click to comment

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Seguici – Suivez nous

Tag

CATEGORIE/catégories