Connect with us

Storie - Histories

Le thé de Ceylan

Michele Crippa

Published

on

CC Mal B

Comme pour l’île de Taïwan, le Sri Lanka est plus souvent connu sous le nom donné par les colons, Ceylan.
La culture du thé sur l’île ne commence que vers la deuxième moitié des années 1800, et rapidement devient son produit phare connu dans le monde entier.
À la suite de la nationalisation de nombreuses plantations dans les années 1950, la quantité et la qualité du thé srilankais baissèrent rapidement.
Le changement de politique vers une nouvelle privatisation s’imposa, mais la renommée du thé de Ceylan était compromise.

CC Patrick Kolencherry

La production est quasi-exclusivement de thé noir et surtout concentrée dans le sud de l’île. Les récoltes sont distinguées non pas selon la région d’origine, mais par rapport à la hauteur des plantations:

  • Low grown, en dessous de 600m;
  • Mid-grown, entre 600 et 1200m;
  • High-grown, au-dessus de 1200m.

Les meilleures thés de l’île sont traditionnellement les High-grown, mais les producteurs des basse altitude se soucient de plus en plus d’améliorer les leurs en essayant d’orienter leur production vers des thés plus aromatiques.

Responsabile della sala di un ristorante parigino carico di storia come il "Lucas Carton", dove, insieme a Giovanni Curcio, lo Chef Sommelier, continua a portare avanti quello stile franco-italiano che tanto lo aveva affascinato a Londra, ma anche, e soprattutto, a cercare di trasmettere la sua passione alle nuove generazioni. Il progetto Chiccawine si sposa proprio co questo intento: promuovere, tramite le nuove tecnologie, le tecniche di sala e bar, portare la curiosità su prodotti tradizionali che meritano di essere messi sotto le luci dei riflettori e far conoscere gli uomini che dedicano la loro vita affinché tutto questo non scompaia.

Click to comment

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.

Seguici – Suivez nous

Tag

CATEGORIE/catégories