Connect with us

Storie - Histories

Carnet de Voyage d’un passionné de vin N.11

Giovanni Curcio

Published

on

Laissons derrière nous le hameau de Gallina (ci-dessous le lien), mais  restons toujours à Neive. Une autre colline émerge, de la hauteur de celle du vignoble Gallina mais bien plus petite; voici le vignoble de Santo Stefano.

http://www.giovannicurcio.com/vigneto-gallina/

Santo Stefano a de nombreux points communs avec Gallina. Tous les deux sont considérés comme les joyaux de Neive et sont les vignobles préférés de Bruno Giacosa. Bien que cette maison n’ait jamais possédé le terrain, elle en a toujours acheté les raisins de la famille Stupino, propriétaire du château de Neive. 

Les vignes ont été replantées au début des années 1970 avec 70% de Lampìa et 30% de Rosé. Très peu de Barbera est présente, parce que Santo Stefano a une superficie de moins de 7 hectares.

Pour beaucoup, Santo Stefano est le grand cru par excellence lorsqu’il s’agit de Nebbiolo. Dans ces terres en 1857, Louis Oudart crée un vin sec à partir de raisins Nebbiolo qu’il appellera Neive donnant vie à Barbaresco.

Nous avons souvent parlé de gibiers, de Nebbiolo et ce village représente l’un des meilleurs coins de tous les Neive pour la chasse au lièvre.  Sinon n’oubliez jamais la truffe blanche (Tuber Magnatum Pico-lien ci-dessus)

Tuber Magnatum Pico

Bonne dégustation.

Giovanni Curcio

adaptation par Mathias di Lauro Sanseverino

Sommelier au restaurant Lucas Carton à Paris. Ses passions: le vin, la viticulture, les voyages dans les vignobles et la gèographie des vignes; ...ah oui, les cèpages!

Click to comment

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Seguici – Suivez nous

Tag

CATEGORIE/catégories