Connect with us

Storie - Histories

Kalecik Karasi, “noir avec un petit château” dans la langue locale, est l’une des variétés turques indigènes les plus intéressantes.

Daniele Montano

Published

on

Vin: Kalecik Karasi

Fabricant: Sevilen

Cépage: Kalecik Karasi

Vignobles: Denizli, district de Guney

Millésime: 2016

Kalecik Karasi, “noir avec un petit château” dans la langue locale, est l’une des variétés turques indigènes les plus intéressantes avec un potentiel énorme. Jusqu’à la fin des années 60, elle pouvait encore être trouvée sur un pied droit, cependant plus tard en raison d’une série des événements tels que les attaques parasitaires et diverses maladies de la vigne, cette variété a risqué l’extinction. Ce n’est que grâce à l’intervention de l’Université Agricole d’Ankara et d’une équipe de consultants en vins français qu’elle a pu survivre jusqu’à ce jour.

Elle se présente sous la forme d’une grappe compacte avec une peau noire bleuâtre très épaisse.

La zone d’origine est celle du quartier et de la ville homonyme de Kalecik, près d’Ankara (coeur de l’Anatolie), dans le splendide cadre naturel qu’offre la vallée de la rivière Kizilirmak. C’est une vallée riche en sols argileux et caillouteux aux substrats fossiles et marins. Néanmoins, aujourd’hui, ce cépage est cultivé sur tout le territoire turc et a également élu domicile dans la région de Denizli, en particulier dans le district de Guney.

Denizli aime deniz yok … En turc Denizli signifie “avec la mer” mais la mer n’est pas là!

La région est célèbre pour les belles sources thermales de Pamukkale et les ruines de l’ancienne ville de Hiérapolis.

Certains pensent que c’est le Pinot Noir de Turquie, et peut-être qu’ils n’ont pas complètement tort, mais il existe des différences substantielles, en particulier sur la composante tannique moins dense et plus grossière. C’est normalement un vin mi-corsé, pas trop tannique et frais, j’ai choisi d’en essayer un venant d’une région plus au sud.

Nativus, le nom dit déjà tout, c’est un vin parfaitement limpide, avec une couleur rouge rubis légèrement terne, des reflets doux presque violacés d’une belle vivacité, une consistance discrète. Arômes fruités typiques au nez, mais tendant vers les fruits secs et confiturés, mais ce ne sont pas encore des arômes tertiaires, grillés et légèrement épicés, de belle qualité, assez intenses et persistants. Les reconnaissances aux premiers abords la prune séchée, le cassis, des notes de torréfaction, oui, évanescente mais il y a les arômes tertiaires du cuir, qui au bout de quelques minutes laisse place à une trace claire de sang de gibier et cacao.

Au nez c’est un vin fin qui invite à le boire.  En bouche, il est sec assez frais et peu sapide, des tanins de bois assez denses, entre moelleux et assez moelleux.

Un vin corsé ici aussi est d’environ 14,5 degrés, oui la chaleur est là et peut-être moins aurait été nécessaire, mais c’était prévisible. Il parvient à maintenir un bon équilibre dans l’ensemble, assez intense et persistant. L’harmonie générale est quelque peu pénalisée par la forte teneur en alcool, 4 ans après la récolte elle est prête et déjà agréable à boire mais réserve encore 4-6 ans de marge d’évolution.

Bientôt je recevrai des champions de la région de Kalecik, il sera intéressant de comparer et voir les différences.

Je l’ai accompagné de côtelettes d’agneau alla scottadito, en accompagnement d’un sauté de “Cintar mantar”, des champignons de pin avec une belle couleur rougeâtre, qui naissent en abondance près d’Antalya, ils ressemblent à des coqs ou à des sanguins pour être clair, Dieu merci, mon palais était ravi.

Santé! Serefe!

Daniele Montano

https://www.linkedin.com/in/danielemontano/

Un manager italiano di F&B che vive in Turchia, consulente di vini e amante del cibo. Credo che a volte la strada meno battuta sia un luogo intrigante, soprattutto quando porta ad una qualità del servizio estremamente elevata.

Click to comment

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.

Seguici – Suivez nous

Tag

CATEGORIE/catégories