Connect with us

Storie - Histories

Comment mieux apprécier un vin? Est-ce que la température de service et l’accompagnement avec un plat sont suffisants? Une conversation entre Sebastien et Giovanni à Chiccawine nous décrypte quelques details. (vidéo sous-titrée).

Giovanni Curcio

Published

on

Une conversation entre Sébastien et Giovanni pour Chiccawine. Sébastien en lienavec le restaurant Mudec à Milan, le prestigieux chef étoilé milanais trois étoiles Michelin Enrico Bartolini. L’appel a été fait après le service du déjeuner, malheureusement le seul service en cette période de crise sanitaire et évidemment le restaurant était complet pour le déjeuner.

La conversation a eu lieu sur le choix des lunettes car “il faut donner plus d’importance” comme le dit Sébastien. Quatre verres, évidemment sans parler des marques. Le premier, un petit verre évasé de vins assez aromatiques et frais; suivi d’une forme de verre utile pour la syrah ou pour le bordeaux, pour l’élan vertical qui s’adapte au piquant.

La référence à la vidéo sur les arômes du vin était un must. Un verre de pinot noir à suivre, sur lequel (pris au dépourvu) Giovanni associe un Fixin de la maison Gelin, au nord de la Bourgogne, n’ayant que des vins français chez lui car il vit à juste titre à Paris et préfère la consommation locale malgré son amour pour les vins de sa patrie sont forts. Nous clôturons ensuite avec une surprise … à consommer entre amis ou avec votre partenaire. Un conseil pour un exercice qui aide le palais est donné par Sébastien, bonne visualisation.

Chiccawine

adaptation par Mathias di Lauro Sanseverino

Sommelier au restaurant Lucas Carton à Paris. Ses passions: le vin, la viticulture, les voyages dans les vignobles et la gèographie des vignes; ...ah oui, les cèpages!

Click to comment

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Seguici – Suivez nous

Tag

CATEGORIE/catégories